13/06/2007

0.7% - Ensemble contre la pauvreté !


 

 

" 0.7% … Pour nous, c’est peu, pour d’autres c’est beaucoup". C’est ce qu’affirme à juste titre la pétition lancée par une cinquantaine d’organisations humanitaires et de coopération au développement (dont « Notre Jeûne fédéral », qui fête cette année ses 50 ans d’existence et que j’ai l’honneur de présider). Il faut soutenir cette pétition.

 

La moitié de l’humanité doit vivre avec moins de trois francs par jour. Des millions d’enfants ne vont pas à l’école et sont condamnés à la misère. Beaucoup de maladies sont guérissables mais il manque de médecins et d’hôpitaux. 800 millions de femmes, d’hommes et d’enfants souffrent chroniquement de la faim, un milliard n’ont pas accès à l’eau potable. Les inégalités augmentent partout… Pourtant, la pauvreté n’est pas une fatalité !

 

Pour ma part, huit ans passés hors d’Europe au début de ma carrière m’ont marqué pour la vie. Par la découverte de sociétés nouvelles, avec leurs inégalités multiformes et massives ; par l’apprentissage de ce que nos façons de vivre, nos recettes ne sont pas du tout forcément, pour les autres, les « solutions » que nous croyions. Apprenant donc à faire la part des choses (à relativiser – dans le bon sens) et développant un grand respect pour d’autres cultures et manières d’être et de faire.

 

L’époque est passionnante mais bien incertaine. Les fossés, les disparités sont criantes dans les possibilités de développement (qu’il soit personnel ou national, professionnel ou économique) entre différentes parties du monde. De plus, aujourd’hui, devant les enjeux écologiques /climatiques auxquels nous sommes confrontés, il est plus clair que jamais que nous sommes dans le même bateau, tous tant que nous sommes à la surface de la planète. Il importe donc, sans paternalisme, au nom de valeurs partagées fortes, d’inventer une nouvelle convivialité mondiale. Il y faut beaucoup d’imagination, de lucidité, de persévérance, de courage – y compris celui de s’opposer au politiquement correct en osant dire parfois que « l’Empereur est nu »... Difficile mais, d’une certaine manière, nous sommes condamnés à réussir. Alors, apportons notre contribution, par une signature d’abord et par un geste généreux quand l’occasion se présente.

 

Pour tous renseignements sur la pétition et la campagne « 0,7% » : www.ensemblecontre lapauvrete.ch.

 

22:31 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.