29/06/2007

Chirurgie par des robots

 

 

Dans tous les domaines et de manière rapidement croissante, les activités qui semblaient les plus propres, on pourrait dire les plus « réservées » à l’esprit et à la main de l’homme, voire à son génie, sont susceptibles d’être prises en charge par des machines, sous la conduite d’intelligences artificielles. C’est aussi le cas de la chirurgie. Extraits de l’éditorial du numéro de la Revue médicale suisse du 27 juin 2007, sous la plume des  professeurs Philippe Morel et Jean-ClaudeGivel :

 

«  Si actuellement les robots ne sont que des assistants mécaniques sans intelligence propre, il est certain que les progrès technologiques permettront dans quelques années de préparer une intervention, de l’effectuer sur une imagerie radiologique tridimensionnelle, puis de mémoriser les données ainsi générées pour les introduire dans le robot qui deviendra un véritable partenaire chirurgical (…) Déjà actuellement cet assistant mécanique permet une plus grande précision du geste, une meilleure vision et une capacité fantastique d’accomplir des mouvement complexes (…) De nouvelles interventions chirurgicales vont être décrites. Certaines interventions connue s depuis des décennies vont être repensées, redessinées »

 

On apprécie d’autant plus, dans ce Brave New World, l’assurance que donnent les deux auteurs : « L’ensemble des interfaces et des artifices techniques qui existent et se développent ne doivent jamais interférer avec le contact humain , la prise en charge chaleureuse et compassionnelle du médecin face au patient ».

 

 

11:11 Publié dans Médecine | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.