16/08/2007

Toit du Monde et Route de la Soie - Lettre à mon petit-fils (IV)

 (Suite et fin)

Moi, ce qui me plaît dans une telle région, c’est de voir (d’admirer) d’immenses montagnes couvertes de neige et de glaciers : immenses, vraiment impressionnantes (surtout quand on regarde avec les jumelles comme j’aime le faire). Ce que j’aime aussi, c’est être loin de tout, « au milieu de nulle part » comme vous dites en anglais. Cela m’a rappelé des treks dans l’Himalaya proche où nous nous sommes promenés avec Grandmammy il y a des années – même une fois avec ton Papa quand il avait trois ans ; nous avions alors demandé à un monsieur népalais de le porter sur son dos dans une hotte pendant notre voyage de quelques jours.
Pour finir, après le trek, nous avons fait un très long trajet, de plus de mille kilomètres, en mini-bus, de la Chine où nous étions pour retourner à Islamabad, par une route appelée la Karakorum Highway, dont les gens disent que c’est la 8e Merveille du monde. Elle est récente, a été réalisée entre 1966 et 1980 par un effort conjoint (des efforts titanesques) de la Chine et du Pakistan. Des centaines de  kilomètres de route creusée dans des parois de rocher très pentues, où on a souvent des éboulements de cailloux et de terre qui peuvent bloquer la route, où d’imposants camions circulent et se croisent au centimètre. De temps en temps, un véhicule tombe dans le fleuve, à pic, cent ou deux cents mètres plus  bas… Heureusement, nous n’en avons pas vu durant les trois jours où nous avons suivi cette route mais on comprend bien que cela puisse arriver.
Et puis, fatigués mais contents, avons repris l’avion à Islamabad tôt le matin du 2 août et sommes rentrés sur Paris, en faisant à nouveau escale à Doha. J’ai passé la nuit dans un hôtel près de l’aéroport de Paris/Roissy et suis revenu à Genève et Echandens le lendemain, vendredi 3 août.
Voilà, chef, je t’ai fait une bien longue histoire, peut-être est-elle tellement longue qu’elle te fatiguera. Tu peux la résumer à ton petit frère mais il se peut qu’il soit plus intéressé par ses jeux d’ordinateur – il a le droit. Et bien sûr, si tu veux me poser des questions sur ce que j’ai vu ou ce que je te dis, je tâcherai d’y répondre.

15:27 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.