30/11/2007

Interprétariat communautaire - Très intéressante table ronde à Appartenances

 

 

 

Vendredi 30 décembre, réunion de qualité à l’occasion des dix ans du Service d’interprétariat communautaire d’Appartenances. Je rappelle que cette association offre depuis une quinzaine d’années, à Lausanne, Vevey et Yverdon, un éventail de prestations à l’intention des personnes venues d’ailleurs. Dans des registres divers : consultation psychothérapeutique, formation élémentaire des adultes et formation continue de professionnels, promotion, animations et soutiens divers (espaces de rencontre), cours (couture etc.)…

 

Une activité importante de l’association est la formation et la mise à disposition d’interprètes communautaires, depuis 10 ans. Ces derniers sont sollicités principalement dans les domaines de la santé, de l’éducation et du social, à l’intérieur d’Appartenances comme à l’extérieur (établissement scolaires parmi d’autres). Durant la dernière année, il s’est agi de 16’500 heures d’interprète. La rencontre du 30 novembre avait pour point central une table ronde, sur le thème « L’interprétariat sous toutes ses formes » ; avec la participation d’une interprète communautaire, d’une interprète de conférence, d’une médiatrice en gestion de conflit et d’une interprète en langue des signes (à l’intention de personnes sourdes). Ce qu’a dit cette dernière en particulier a été une découverte pour beaucoup des auditeurs. La Fédération suisse des sourds, dont des responsables étaient présents, a eu l’occasion de faire état de ses activités  et de ses préoccupations.

 

Il est apparu que les questions qui se posent en matière d’interprétariat, si elles ont bien entendu des spécificités en fonction des différents contextes évoqués, ont aussi des dimensions substantielles communes. Par exemple en ce qui concerne les principes déontologiques, notamment la fidélité, le secret professionnel et la neutralité.

 

L’interprétariat communautaire s’est surtout développé dans le passé récent. En Suisse, l’association Interpret  regroupe les personnes formées, qui viennent de passer le nombre de 500. Il existe aussi une organisation  au niveau international, Critical Link.

 

Pour en savoir plus, visitez le site www.appartenances.ch.

23:17 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.