21/07/2011

Le "Dictionnaire humanisé des cancers", lecture bien intéressante

 

Cet ouvrage des professeurs Bernard Hoerni et Jacques Robert, avec de nombreux collaborateurs (Ed. Frison–Roche, Paris, 2011) est la quatrième édition, revue et complétée, d’un livre qui s’est d’abord appelé « Les Cancers de A à Z ». Ouvrage qui frappe comme encyclopédique, au meilleur sens du terme. Appréciation du Prof. Maurice Tubiana dans la préface : « il a non seulement la recherche de l’exhaustivité mais, ce qui est mieux, la hauteur de vue, le goût de la perspective et de la prospective et, pourquoi ne pas le dire, une âme, un dessein. Et ce dessein est de faire comprendre le cancer à un public cultivé et, par là, l’apprivoiser et le démythifier ».

 

Agréable à consulter, il comprend un millier de rubriques, mots et notions en rapport avec le cancer, présentées sous une forme bien accessible : formidable fresque de ce qu‘est la maladie cancéreuse et ses multiples dimensions, relations et enjeux. Avec, au-delà des sciences de base, de la médecine et des soins, beaucoup de références à l’histoire, aux sciences sociales, à la littérature et aux arts, méritant ainsi bien le qualificatif de humanisé. Des portraits d’hommes et de femmes célèbres, des résumés de films et de romans. Qu’on en juge par quelques titres de rubriques : accompagnement, ADN, adventistes, Sainte Agathe, alcool, baron Alibert, dermatologue du XVIIIe siècle, amiante, androgènes, Anne d’Autriche souffrant d’un cancer du sein, antidépresseurs, L’arbre de Noël (livre et film), le cycliste Lance Armstrong, arrêt de travail, arsenic, artistes (des noms), associations de malades, autonomie, De l’Autre côté du bistouri (témoignage d’un chirurgien) ; et puis vaccination, maladie de Vaquez, vérité, Pierre Viansson-Ponté (et Léon Schwartzenberg), vieillissement , Virchow, virus, Vivre comme avant, Waldenström (maladie de Pompidou et Boumedienne), James Watson (la double hélice des chromosomes), Marguerite Yourcenar, Fritz Zorn (zurichois auteur du fameux ouvrage autobiographique « Mars »). Ceci pour prendre des exemples à la première et aux dernières lettres de l’alphabet.

 

Dans la substantielle introduction, le Prof. Hoerni relève : « L’évolution des connaissances et des idées sur les cancers s’est accélérée à partir de 1960-1970, il en va de même des représentations qu’on s’en fait. Ce livre n’aurait pas pu être écrit il y a trente ans. Les stéréotypes stigmatisants changent heureusement sous l’influences de l’information plus libre et la vulgarisation, comme les assure cet ouvrage, et de l’expérience perçue à partir de cancers qui sont de moins en moins cachés ». 

  

Vaste somme sur le thème cancer et société, le « Dictionnaire humanisé » est aussi une mine d’informations scientifiques, médicales et médico-sociales sur la maladie cancéreuse, aux plans biologique, diagnostique, thérapeutique, préventif et de santé publique. A noter qu’on s’est donné la peine de procéder à une indexation croisée fouillée des rubriques (renvois), facilitant la mise en relation de sujets apparentés ; très utile.  

 

 

11:59 Publié dans Médecine | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.