30/07/2011

« Nous avons beaucoup cherché l’ennemi… c’était nous ! »

 

 « Nous avons beaucoup cherché l’ennemi… c’était nous ». C’est ce que peuvent penser les Norvégiens désemparés après la tuerie d'il y a quelques jours(annoncée sur 1500 pages par une personne de souche, défenseur de « valeurs chrétiennes »…). Les Etats-Unis nous ont habitués, peut-on presque dire, à de tels actes de folie sur la base d’idées extrémistes : craintes d’invasion physique ou culturelle, de perte d’une (illusoire) pureté de la doctrine ou de la race. Outre-Atlantique, on le voit par l’échec répété des efforts de réglementation du port d’arme, il y a cet attachement anachronique à l’image du « gun-totting cowboy » (cowboy brandissant  son arme). Par contre, nous ressentons les pays nordiques comme de vrais cousins, respectueux des droits des gens, imprégnés d’une culture civique profondément européenne, bons praticiens de l’Etat social. D’où un choc d’une autre dimension…parce que cela peut aussi se produire chez nous.

 

Il est probable que les milieux d’extrême-droite populiste suisses récuseront avec véhémence tout rôle possible dans la survenue de tels actes ; accusant ceux qui mettraient le doigt sur l’ambiance délétère qu’ils nourrissent dans le pays d’être politiquement incorrects. Au lieu de faire un vrai examen de conscience quant au caractère très excessif de leurs slogans et campagnes électorales, ils feront donner leur appareil de propagande pour balayer les préoccupations graves qu’ils suscitent chez les citoyens attachés à l’Etat de droit et à la paix civile. Pourtant, qui peut sérieusement nier que les matraquages xénophobes, au nom même parfois de « racines chrétiennes » (!), auxquels ils nous soumettent de longue date font le lit de dérives qui peuvent devenir meurtrières ? L’ennemi n’est certainement pas seulement extérieur.

 

08:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Supprimons tous les moyens de télécommnunication et le calme reviendra ,mais il est trop tard alors assumons mais occupons nous en premier de ceux qui nous sont chers, n'étant et de très loin pas d'accord avec ce malade mental n'ayons pas peur des mots, lui accorder trop de vedettariat servira à en encourager d'autres aussi,et vous aimeriez un monde sans maux comme le cancer ne rêvons pas non plus excusez ma sincérité mais au vu du déballage sans commune mesure entre Internet ,la Tv etc,avec ce genre de publicités faites en l'honneur d'un idéaliste peut-être et encore je reste dubitative mais tout de même très dangereux ,rien de ce qui se dit ou fait ou montré dans le monde des infos ne va dans le sens d'épargner des maladies dites suggestives pour beaucoup mais concernant d'autres maux en nette progression également
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 31/07/2011

Les commentaires sont fermés.