23/03/2019

Climat, tabac - Des lobbys toujours à l'oeuvre contre la santé

Dans le dernier quart du XXe siècle, des chercheurs genevois notamment ont mis à jour l’étendue des manipulations de l’industrie du tabac. Son objectif : minimiser les données scientifiques sur la nocivité du produit et discréditer ceux qui œuvraient pour la santé de la population. Aujourd’hui (24 heures du 15 mars), on voit que les mêmes méthodes sont utilisées pour minimiser les catastrophes que prépare le dérèglement climatique et pour disqualifier, voire menacer, les scientifiques qui étudient ce problème. Mettant ainsi en danger la santé des gens et le maintien d’un environnement vivable.

Commentaire de la co-présidente des "Grands-parents pour le climat": trop de parlementaires fédéraux sont liés à ces influenceurs délétères. L’industrie du tabac a le bras long, tout comme les multinationales des matières premières et celles des énergies fossiles – énergies dont il faut se passer très rapidement. Voir la manière dont le Conseil des Etats vient de liquider l’initiative pour des multinationales responsables…

Tout cela est sombre, surtout pour les générations à venir. Il importe que tous ceux que préoccupe l’état de notre planète se mobilisent pour envoyer à Berne en octobre prochain un parlement moins myope. Et qui soit moins soumis aux puissances économiques qui s'emploient à disséminer des fake news visant celles et ceux qui veulent sauvegarder le bien commun.