18/08/2020

D'un mal , essayons de faire un bien

C'est le titre d'un éditorial du Prof. Henri Bounameaux (Faculté de médecine de Genève), président de l’Académie suisse des sciences médicales, dans le dernier Bulletin de l'ASSM:

"Puisse la crise du Covid-19 être le détonateur d'un grand examen de conscience. C'est la gouvernance du monde qu'il faudrait revoir, mais commençons déjà par l'Europe et le Suisse. C'est notre système de santé qu'il faut repenser, ses priorités qu'il faut redéfinir, les politiques qu'il faut recentrer."

Difficile de mieux dire. Il est impératif de ne pas "retourner à l’anormal". Pourvu que de telles requêtes éclairées d'académiques (mais bien sûr, pas d'eux seulement) fassent réfléchir les responsables de l 'économie et de la politique - et autres "gnomes".

Les commentaires sont fermés.