19/12/2019

La folie des armes aux USA - Une (petite) bonne nouvelle... de Noël ?

On sait l’incroyable "sacralisation" dont fait l'objet dans la moitié de la population états-unienne l'amendement de leur Constitution qui dit que chaque Américain a le droit de porter une arme. La National Rifle Association est la très puissante organisation, financée richement par des fanas des armes et de cet amendement - qui s’oppose bec et  ongles à toutes mesures de prévention et de limitation de la disponibilité des armes à feu - avec donc le cortège de tueries et de massacres que nous savons.

Pour qui (comme moi) craignait que la situation ne soit véritablement verrouillée, une bonne nouvelle tombe: par la grâce d'une entente bipartisane au Congrès (chose bien rare par les temps qui courent), une décision a été prise d'autoriser l'allocation de 25 millions de dollars à des recherches sur la violence liée aux armes.

NB: ce n'est pas encore une action préventive... Simplement, il y aura un peu d’argent public pour étudier ce contexte dramatique. Alors qu'un tel financement avait été prohibé depuis vint ans.

Well... une hirondelle ne fait pas le printemps, c'est un petit progrès. Mais cela pourrait être le pied dans la porte qui peut augurer d’autres mesures, plus directement efficaces. On a toujours le droit d'espérer. Joyeux Noël.

30/10/2019

L'imperméabiilité des Etats-uniens au défi climatique...

Très intéressant... triste.

Le magazine américain Time a consacré son édition du 23 septembre au dérèglement climatique. Time est bien sûr de ceux qui sont catastrophés par l’évolution de leur pays sous l'égide (si on peut dire) d'un vantard égocentrique - et  "pathological liar" comme cela a été dit lors d'un débat récent sur CNN.

Time a donc publié un bon dossier. Six réactions (courriers de lecteur), se félicitant toutes de ce que le journal mette l'accent sur ce défi majeur, ont paru dans le numéro du 14 octobre. Elles ont une caractéristique  frappante: elles émanent toutes de non-américains, vivant en Italie, Allemagne, Australie, Nouvelle-Zélande, France et Angleterre.

Ceci alors que, en général , les lettres d'Etats-uniens sont la majorité des commentaires. Impressionnant, consternant. Mais faut-il s'en étonner, la majorité de habitants du pays prenant ses infos sur Fox News... Les USA ne vont pas bien - et nous avec probablement.

25/04/2018

Le moment qui pourrait marquer le début de la fin de la présidence Trump... On a le droit de rêver

Ouahhh... je sors de suivre sur CNN le discours de Macron devant le "Congrès  réuni" US. Remarquable.

Bien sûr, une hirondelle ne fait pas le printemps. Mais je lève néanmoins mon verre au Président français. Avec l'espoir que ce discours du 25 avril 2018 aura été le "coup de pistolet donnant le départ" du début de la fin de la présidence Trump.

Dans tous les cas, il était évident que la (petite) moité, démocrate, des parlementaires US n'avait pas vécu un moment aussi agréable depuis 18 mois. Et, au sortir de son allocution, Macron est allé vers eux (emmenés par Nancy Pelosi en robe rose !). Pour marquer que, bien qu'aucun démocrate n'ait été invité, ai-je entendu, au repas de gala du soir précédent, il savait que le parti bleu existait.

Ce jeune homme (Macron) en a, pour attaquer aussi frontalement plusieurs des errements et des perversions politiques de son hôte.