14/12/2016

Suisses alémaniques et Suisses romands

Je lis, dans une revue médicale s'il vous plaît, cette histoire des deux Suisses condamnés à mort à Paris sous la Terreur. Le Romand passe le premier et la guillotine se grippe à deux centimètres de son cou. Il est gracié et s'en va sans demander son reste.  Même chose pour le Suisse alémanique, qui après l'échec de son exécution, dit : "Monsieur le bourreau, j'ai vu, c'est là que ça coince..."

On est sérieux, "gründlich", fiable, désintéressé, ou on ne l'est pas.