24/02/2021

Initiative anti-burqa - Choisir la sagesse !

Les positions divergentes au sujet de cette initiative, au sein même des familles politiques et culturelles, sont un phénomène frappant, rarement (jamais ?) vu à ce degré. Des gens qui habituellement se retrouvent sur l'essentiel des sujets sociétaux s'opposent, farouchement pour ou farouchement contre. Cherchez l'erreur. Pas exclu que ce brouhaha soit une de ces tempêtes dans un verre d'eau que notre pays s'offre parfois - on veut une inscription constitutionnelle pour quelques touristes fortunées…

Il importe ici de rappeler que le Conseil fédéral propose un contre-projet, prêt à entrer en vigueur, qui garantit ce qu'on entend garantir sans avoir de dimension discriminatoire. Devant le pêle-mêle les arguments contradictoires - montrant que la question est probablement mal posée, la sagesse ne demande-t-elle pas de permettre la mise en œuvre du contre-projet en disant non à l'initiative ?

 

 

10/02/2021

Pour construire un monde d'après, il faudrait un futur

La Suisse romande connaît bien le Dr Bertrand Kiefer, rédacteur de la Revue médicale suisse, médecin, éthicien, philosophe - très sollicité par les médias.  Son Bloc-notes hebdomadaire à la dernière page de sa revue est toujours marqué par la hauteur de vue, la vision à long terme, un caractère incisif.
 
Extrait de sa contribution de ce jour: "Pour construire un monde d'après, il faudrait un futur. Et lui donner une dimension mythologique, tout en l'articulant à la nature qui nous entoure, aux écosystèmes qui nous englobent, bref à la communauté dont nous sommes part. Mais voilà: à la différence de toutes celles qui nous ont précédé, notre civilisation se passe de cosmos. Aux yeux des modernes, l'univers (lointain et proche) ne pose pas de questions fondamentales liées notre existence, mais au contraire les efface.  Notre pouvoir sur lui nous suffit".
 
Well...  Judicieux de réfléchir où nous en sommes, où nous allons, à quoi nous jouons (si seulement c'était un jeu).

06/02/2021

Amanda Gorman, porteuse de poésie et d'espoir

On a beaucoup vu et entendu cette jeune femme de 22 ans qui a prononcé  un magnifique poème  "The Hill We Climb" (la colline - en fait plutôt la montagne - où nous montons), lors de la cérémonie d’inauguration du président Joe Biden et de Kamala Harris.

Dans le magazine Time qui vient d'arriver, intéressant interview d'Amanda par Michelle Obama.  Parmi les formules qu’on a vues sur les banderoles et ailleurs dans le mouvement "Black Lives Matter" depuis bientôt un an, elle cite celle-ci:

"Ils nous ont enterré-e-s mais ils ne savaient pas que nous étions des graines."