26/09/2020

Tous les extrêmismes sont problématiques

Attaque à l'arme blanche hier à Paris, dans le voisinage des anciens locaux de "Charlie Hebdo". Enchaînement/résurgence de la violence, cinq ans après...

Tollé vertueux au nom des grands principes. Bien sûr, bien sûr.  Mais, entre nous, que c'est discutable ce raidissement de la France qui sait (mieux que les autres), qui érige en fondement de la République la possibilité de publier - et republier - des dessins choquants pour toute une communauté, qui se la joue supérieur et suscite (je le crains) des réactions comme cette attaque - au reste, inacceptable évidemment.

Et il ne vient pas à l'idée de ces très beaux esprits que leur extrémisme (au secours d'une liberté d'expression maximaliste) n'est pas la meilleure manière de vivre en société. Je ne suis pas un ami des dogmatismes exacerbés.

 

21/09/2020

Une réflexion de haut niveau sur un autre monde que celui vers lequel nous courons

Je veux croire que nous sommes nombreux à suivre, autant que faire se peut, la grande interview du dimanche à 12h. 45, sur La Première, par Manuela Salvi, intitulée "A voix haute".

Hier, l'invitée était Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste française. Dans le passé, je l'ai parfois trouvée un peu "grande intello à la française" (certains de ces très beaux esprits tendent à me courir sur le fil). Mais, là, cela a été excellent.

Elle parle de manière claire et forte du fait que le monde d'après ne peut pas être celui d'avant. Encore faudrait-il que ces messages parviennent haut et loin.... Ecoutez donc, et passez le message.

12/09/2020

Personnalité juridique pour le Rhône... Quelle bonne idée !

 

Ce jour, dans l'émission hebdomadaire de "La Première" proche de la nature (Prise de terre), très intéressant entretien avec un membre d'une association qui entend œuvrer pour que notre ordre constitutionnel (en Suisse et en France) accorde la personnalité juridique à "notre" fleuve.

Oui, très bien de reconnaître l'importance d'éléments majeurs de notre environnement physique - ou biologique d'ailleurs. En Nouvelle-Zélande, en lnde et ailleurs, des fleuves se sont déjà vu accorder une telle personnalité. Ailleurs, ce sont des montagnes, ou des forêts qui l'ont reçue (Nouvelle-Zélande encore, Amérique latine)  Pour le moins, un telle disposition nous obligerait à être un peu plus réservé, retenu, avant de saccager notre milieu de vie. Heureuse perspective.

Bon, pas mal d'eau va encore couler entre Glacier et Bouches du Rhône avant que nos sociétés soient aussi audacieuses. Mais l'idée est excellente.