20/05/2021

Révolution copernicienne... Si seulement

Ce matin sur la Première vers 8 h., une info qui devrait être un rayon de soleil en vue du 13 juin (bien que les Neinsager à la loi CO2 ne se passionnent pas forcément tous pour ce qui se passe d'important au-delà de nos chères frontières).

L'Agence internationale pour l'énergie, basée à Paris, vient d'effectuer un virage à 180° dans ses orientations stratégiques (c'est ce que dit la radio... et on n'est pas le 1er avril). Alors que depuis sa création elle est un soutien majeur des combustibles fossiles, elle vient de s'apercevoir que c'est faux et demande maintenant la neutralité carbone pour 2050 - en se distançant massivement du pétrole, mazout etc. et en appelant au développement des énergies renouvelables..

Bon, est-ce que c'est susceptible d'arriver aux yeux, aux oreilles et à la conscience du Centre patronal vaudois et de beaucoup trop d'autres, la question est ouverte.

Bonne journée

Stop press ! On apprend aussi qu'Avenir Susse, le "think tank" peu susceptible d'idées trop rouges-vertes, vient de souligner dans un rapport combien l'enjeu climatique est grave et qu’il est impératif que la Suisse "se sorte les mains des poches" sur ce dossier. Je ne ne sais si Avenir Suisse passe aussi le mot qu'un premier pas nécessaire est d’accepter la loi sur le CO2.

 

Les commentaires sont fermés.