31/03/2021

Dans des situations de type Covid: Pas possible de faire tout juste !

Comme chacun, je suis les mouvements d'opinions autour des décisions du Conseil fédéral. Les gouvernements (fédéral et cantonaux) font de leur mieux dans une situation où, malgré les meilleurs efforts, les certitudes et les prévisions fiables sont rares. En réalité, mes collègues de santé publique - j'ai été longtemps médecin cantonal  - et leurs chef-fe-s politiques "apprennent en avançant". C’est la seule manière.

Depuis un an, je pense beaucoup à leur mission, sans aucune envie d’être à leur place. Ce serait bien si tout un chacun admettait la difficulté de la tâche. Au Service de la santé publique, je n'ai pas vécu d'enjeux de la dimension covid. Nous en avons eu quelques-uns, moins graves et moins longs, j’ai aussi observé ailleurs, et j’ai appris une chose. Dans des situations impliquant des dangers graves mais incertains, il n'est simplement pas possible pour les pouvoirs publics de « faire tout juste »: s'ils prennent des mesures majeures en craignant une urgence très sérieuse mais qu'il ne se passe rien (on n'est pas dans ce cas avec le covid !), alors les critiques fuseront selon quoi ils ont paniqué, ont trop fait et trop vite, ont gaspillé les deniers publics. Par contre, si un danger sanitaire majeur se concrétise, avec des conséquences graves dans plusieurs secteurs, les critiques seront que l'autorité a tardé à prendre la mesure du danger, n'a pas adopté les bonnes stratégies, n'a pas vu passer le ballon...

Comme ancien qui n'est plus concerné, je souhaiterais un peu de compréhension de nos concitoyens. Les critiques sont utiles, quand elles sont justifiées.

 

 

26/03/2021

A propos des hurluberlus de Liestal et d'ailleurs

#NoLiestal: après les marches contre les mesures Covid, la réponse s’organise. Comme un cri de ralliement. Ils étaient plus de 18’000 à manifester ce jeudi 25 mars sur Twitter sous le hashtag #NoLiestal, masqués et dans le respect des gestes barrières. Cette manifestation répond aux personnes qui ont défilé dans les rues du pays, dont 8000 à Liestal (BL) samedi dernier, pour protester contre les mesures de restriction.- tiré de heidi.news.

Merci à heidi.news de relever l'inanité, pire l’inconscience, des petits malins des manifs anti-mesures des prévention , à Liestal l'autre jour et ailleurs.

Well... le fait est que défilés de nos concitoyens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez n'annonçent guère des lendemains qui chantent.

Comment promouvoir un peu de sens commun, d’appréciation de l'ensemble des élements de la situation inouïe de pandémie à laquelle nouas sommes confrontés ? Les bonnes idées sont  bienvenues.

30/11/2020

Alzheimer et autres démences - Un guide bien fait

Rédigé par Stefanie Becker, directrice de Alzheimer Suisse, "Alzheimer et autres formes de démence" vient de paraitre  chez RMS Editions/Médecine et Hygiène. C'est une addition bienvenue au matériel disponible pour guider les proches de patients présentant une démence. Guère besoin de rappeler la dimension du problème : en Suisse quelque 150'000 personnes en souffrent. Des défis multiples sont lancés aux professionnel-le-s et au système de santé. Ce livre est une source de valeur d'informations, de recommandations, de soutien, pour ceux qui sont touchés par la problématique ou la prennent en charge. Huit chapitres dont un particulier, sans doute nécessaire, consacré aux proches aidants : "Et si je prenais soin de moi ?" 

Parmi les thèmes : l'importance de (se faire) dépister suffisamment tôt, y compris les "bénéfices de la certitude" - ce n'est pas à propos de démence seulement qu'on sait l'effet positif qu'un diagnostic soit articulé - aussi mauvaise nouvelle qu'il soit. Sont discutées les manières de permettre au patient de s'adapter, les médicaments et modalités de prises en charge. Une question pratique exemplaire dans les premiers stades :  comment choisir le moment de renoncer à conduire ? Recommandation d'établir des directives anticipées. Le dernier chapitre est juridique : démence et capacité de discernement, mission de l'autorité de protection de l'adulte, aspects financiers.

Des vignettes cliniques parsèment les pages, situations de vie rencontrées pratiquement. Des encadrés sont utilement didactiques, on trouve un index détaillé et une bibliographie. Le public-cible initial sont les proches aidants mais il est certain que les professionnels des domaines médical, soignant et social en tireront profit.